« La langue russe » – Saison 1 – Episode 1

« La langue russe » – Saison 1 – Episode 1

Episode 1 :  » J’ai une pêche ! »

Je vous présente aujourd’hui celle qui va fortement contribuer à la réduction de votre volume capillaire durant votre expatriation : la langue russe !

Pour celles qui suivent, le langage se situe sur la partie visible de l’iceberg : avant de partir en Russie vous saviez parfaitement qu’en Russie on parle … russe.

Pleine de bonne volonté, vous avez commencé à l’apprendre et vous réalisez rapidement que sa connaissance théorique ne vous permet pas pour autant de communiquer correctement.
Ce qui se dit ou se fait chez vous ne peut pas toujours être simplement traduit pour avoir le même effet et susciter les mêmes réactions.
Mon but est ici de vous donner régulièrement des éléments pour vous permettre de mieux comprendre le monde russe. Oui je suis super sympa.

Alors c’est comme une série mais attention vous n’êtes pas en train de suivre « Les feux de l’amour » donc si vous ratez l’épisode 2 vous ne pourrez jamais comprendre l’épisode 14.

Et même si vous mourez d’envie de voir l’épisode 2 très vite, respectez le travail de la scénariste qui essaie de vous simplifier ce sujet complexe. Spasiba.

Alors on y va !

Votre langage a façonné votre perception du monde. Apprendre une langue étrangère c’est en découvrir un nouveau : c’est pas beau, ça ?
Les premiers mots que l’on ose utiliser au quotidien sont ceux :
– que l’on arrive à prononcer sans trop de difficultés
– qui chez nous sont synonymes de politesse, entre autre.

Au début, notre conversation préférée, en russe, est la suivante : « Bonjour, Comment ça va ? » à laquelle nous répondons « Très bien, super ! Merci ! ». Fin de la conversation.

Deux choses importantes ici :

-La méthode Coué est devenu notre philosophie de vie: « Je vais bien, tout va bien ».
-Mais elle ne semble pas rassurer nos interlocuteurs …

Les règles de politesse sont culturelles : ce qui se dit chez vous, ne se dit pas forcement ailleurs ( pour plein de raisons) et a un sens différent.

– Première chose : on ne se dit pas bonjour quand on ne se connaît pas donc ne soyez pas étonnées que vos voisins ne vous répondent pas. Idem dans les magasins : la place du vendeur et du client n’est pas la même que dans notre culture. Le client n’est pas le roi. Patience donc avant d’obtenir un bonjour en retour. Cela n’a rien à voir avec vous.
– Deuxième chose : Crier haut et fort que vous avez une pêche d’enfer, c’est bien… Mais non.

En France, on considère que cette question relève du privé donc la réponse est souvent « politiquement correct ».

En Russie, les réponses sont plus nuancées, jamais joyeuses, car pour les Russes, superstitieux, mieux vaut répondre :

-« spassiba kharacho » ( bien merci)
-« narmalna » ( ça va ,normal) qui est neutre,
-« tak sibié » ( couci-couça)
-« tfou tfou » ( oui on touche du bois)

Alors hop, je vous invite à observer, écouter et surtout mettre en pratique ces 2 petites astuces dès aujourd’hui !

0 Comments


Donnez moi votre avis

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :