M comme…Maslenitsa

M comme…Maslenitsa

m comme maslenitsaCette année, on célèbre en Russie Maslenitsa ( « la semaine grasse ») du 16 au 22 février. J’adore cette tradition qui précède la semaine du Carême qui est une fête populaire russe très joyeuse (et qui nous autorise à manger un maximum de blinis…). Elle commence toujours huit semaines avec Pâques et précède le début du Grand Carême orthodoxe.Cette fête folklorique date de l’ère païenne : elle célébrait la fin de celui que vous trouvez sans doute beaucoup trop long : l’hiver. Elle est donc annonciatrice du printemps et du réveil de la nature!
Maslenitsa est symbolisée par une mascotte empaillée qui porte des vêtements féminins de couleurs vives (rouge, orange, jaune). Chaque jour de la semaine porte un nom propre qui a une signification particulière et je vous propose aujourd’hui de les découvrir.

Lundi : LA RENCONTRE

C’est le début de la fête et il est donc grand temps de faire des blinis ( dont les ingrédients sont interdits durant le Carême). Les blinis en Russie ne sont pas ceux que vous avez pu voir en France : ce sont des crêpes très très fines. La recette est transmise entre femmes de génération en génération. Il est de coutume de ne pas manger le premier blini mais de l’offrir à un plus démuni. Il est de coutume aussi de fabriquer sa propre Dame Maslenitsa c’est à dire un petit épouvantail coloré.

Un principe à retenir : cette fête est une fête joyeuse et abondante. On la nomme semaine grasse pour cette raison et surtout parce que масло en russe signifie beurre mais aussi huile.

Mardi : LES JEUX 

Maslenitsa s’accompagne de jeux d’hiver : batailles de boules de neige, luge, rondes dansantes etc…
Le mardi est le jour des jeux et du début des festivités de cette semaine. Les jeunes filles choisissent aussi ce moment pour savoir ce que l’avenir leur réserve.

Mercredi : LES GOURMANDISES

Le 3ème jour est un jour qui va plaire à vos maris :  les gendres se rendent chez belle maman pour savourer les blinis !

Jeudi : ABONDANCE et AMUSEMENT

Aujourd’hui, c’est le début de la Maslenitsa « abondante » : on danse, on chante, on joue et on peut manger autant de blinis que l’on veut !

Vendredi : SOIREE DES BELLES-MERES  

Tout est dit dans le titre : ce soir, ce sont les belles-mères qui viennent rendre visite à leur gendre.

Samedi : SOIREE DES BELLES FILLES

Le cinquième et le sixième jour sont consacrés aux parents.Le samedi, les jeunes épouses invitent leurs beaux-parents et c’est l’occasion pour elles de leur offrir des cadeaux. 

Dimanche : LE JOUR DU PARDON 

La fête bat son plein le dimanche. Mais avant de danser,chanter et manger, on demande pardon à ses amis, à ses proches pour les erreurs commises durant l’année écoulée. 

La fête s’achève en apothéose le dimanche soir : on brûle Dame Maslenitsa, symbole du départ de l’hiver. Une fois l’hiver consumé, la fête se termine par un exercice d’agilité : les jeunes sautent au dessus du feu.

Il y a différentes interprétations concernant les cendres de Dame Maslenitsa :

1. on les laisse s’envoler;
2. on les enterre pour rendre la terre plus fertile.

Il existe beaucoup de chansons, de plaisanteries, d’expressions et de proverbes associés à la Maslenitsa :
« Ce n’est pas une vie mais une Maslenitsa. », »La Maslenista rassemble, l’argent sépare. », »S »il ne reste rien pour le chat de la Maslenitsa, cela signifie que le Carême commence … »

Retenez une chose, en Russie la façon dont vous célébrez une fête détermine ce que sera votre année: alors célébrez joyeusement cette semaine !

0 Comments


Donnez moi votre avis

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :