Faites vous plaisir durant cette expatriation !

Faites vous plaisir durant cette expatriation !

Reconnecter avec les émotions positives est devenu un rituel pour me sentir bien en expatriation.

L’expatriation est un changement qui bouscule nos repères et notre identité. Nous devons, à chaque expatriation, nous réinventer. Ce n’est pas toujours simple, nous n’avons pas toujours la force ou l’envie de le faire … Et surtout nous ne savons pas toujours par où et comment commencer.

Plongées dans un nouvel environnement, nous passons les premiers mois à satisfaire les besoins de notre famille et certains de nos besoins fondamentaux : se repérer, faire ses courses, démarrer une nouvelle vie sociale.

Et puis, un jour, une phrase s’invite dans notre esprit sans avoir eu la courtoisie de se présenter:

«Je ne prends vraiment aucun plaisir dans cette expatriation !»

Le verdict est fatal : Aux oubliettes, la bonne humeur qui nous caractérisait !

C’est sûrement la phrase qui a déclenché ma volonté de me faire accompagner.

Certes, mon instinct de survie me permettait de continuer à respirer… Mais la vie n’est-ce pas aussi avoir le souffle coupé ?

A la question : «Qu’est-ce qui vous fait plaisir? » Je ne savais absolument plus répondre. Je ne prenais plus le temps de penser à moi. Je m’étais oubliée. En revanche, j’avais toujours du temps pour faire plaisir aux autres.

A la question : «Qu’est-ce qui vous empêche de vous faire plaisir? »

Une des responsables et coupables de tous mes maux : ma culpabilité. Coupable de ne plus pouvoir travailler, de ne plus me sentir à la hauteur, de ne pas toujours savoir dire non, de ne pas tout réussir, de me sentir dépassée, de ne pas toujours tenir le coup, de ne pas être utile…

Tout ce qui nous arrivait c’était grâce à mon mari. Tout ce qui m’arrivait, c’était du coup, pensais-je, à cause de lui.

Qui étais-je dans cette expatriation pour m’offrir en plus des moments de plaisir?!

Alors aujourd’hui, je vous propose un premier exercice. Il est simple et efficace.

Repensez à cette journée ou à ces quelques derniers jours.

Y-a-t’-il eu dans cette journée ou durant ces derniers jours des moments de plaisir, des moments agréables, où vous vous êtes sentie bien, détendue ?

Qu’en dites-vous ? Il y en a peu ? Vous allez les retrouver et même les multiplier!

Pour ce faire, il va falloir vous équiper d’un carnet. Prenez le temps de le choisir, personnalisez-le si vous le souhaitez : il est à vous. Oui, vous allez les écrire et les décrire ces moments de plaisir.

Choisissez ensuite  la forme que vous aimez (un rond, un carré, un cœur… ce que vous voulez.) Et votre couleur préférée. J’ai opté pour un rond rouge.

Dans un premier temps, je vous invite à prêter attention à tous ces petits moments de plaisir quotidiens auxquels vous ne prêtez pas assez ou peut être plus du tout d’attention : un bon moment passé avec une amie, un instant de silence apaisant, un échange en russe où vous avez réussi à communiquer, un bon bain le soir, un éclat de rire avec vos enfants, un livre passionnant, un sourire complice avec votre mari au petit déjeuner (oui car après il disparaît), un coup de fil, un email, un morceau de musique etc …

Je vous propose ensuite de vous accorder une plage horaire en fin de journée et de matérialiser ces moments en dessinant le symbole que vous avez choisi. Vous pouvez aussi le faire dans la journée, dès que vous vivez un moment de plaisir, si vous préférez.

Pendant que vous le dessinez, appréciez à sa juste valeur tout ce que ce moment vous apporte (ce que vous ressentez, voyez, pensez, entendez…).

Pensez aussi aux sentiments ou émotions qu’il génère en vous (fierté, plaisir, liberté, respect…).

Chaque soir, avant de vous coucher, faites-leur un petit clin d’œil à ces moments de plaisir de la journée.

Au bout d’une semaine, que constatez-vous ?

De quelle façon pourriez-vous créer d’autres moments plaisir dans vos journées?

 

1 Comment


Donnez moi votre avis

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :